mercredi, avril 05, 2006

 
Coup d'état

Le gouvernement a entendu "l'inquiétude des jeunes". Il n'avait pas besoin que l'on bloque le pays pour cela. Il a répondu à cette inquiétude avec la loi sur l'égalité des chances.

C'est une réponse timide, mais qui va dans le bon sens, dans le sens du libéralisme, dans le sens qu'ont déja pris depuis longtemps tous les pays qui sont enfin sortis du chômage endémique. Il a pris cette initiative car il a eu un mandat du peuple pour cela. Un mandat électoral, en 2002. Il y a eu une élection présidentielle. Il y a eu ensuite une élection législative. Une majorité écrasante de députés UMP-UDF a été élue pour 5 ans, jusqu'au printemps 2007. C'est cette majorité qui a voté la loi sur légalité des chances. Face à l'obstruction administrative du PS et à ses 3000 amendements (!) déposés, le gouvernement a usé du constitutionnel 49-3. Certaine de son échec, la gauche n'a pas déposé de motion de censure.

Les élus du peuple ont donc très régulièrement voté une loi établissant de nouvelles relations dans le travail, et dans le respect de la constitution. Que l'opposition ne soit pas d'accord, c'est son rôle dans toute démocratie. J'irai même jusqu'à dire que c'est son devoir. Lorsque la gauche a voté les calamiteuses 35 heures, la droite a protesté au parlement, comme il se doit. Mais elle s'est arrété là. Lorsque Mitterrand a "soviétisé" la France en 1981, la droite s'est opposée par principe, mais étant minoritaire au parlement, elle s'est démocratiquement inclinée devant la majorité. Quand on a touché à l'évenir de ses enfants, le peuple de droite s'est mobilisé. Une seule fois. Une manifestation sans casseurs, sans blocages, sans voie ferré baricadée, sans autoroute coupée, sans insulte, sans accusation de fascisme. Le gouvernement d'alors avait jugé bon de retirer son projet de loi. En revanche, ses autres projets ont été appliqués, tous ses autres projets. Avec les conséquences catastrophiques que l'on sait.

On est aujourd'hui à un an d'élections majeures. Si le projet CPE est si peu populaire que cela, si les projets de la gauches sont tellement attendus par une écrasante majorité de français, il n'y a qu'à attendre quelque mois de plus que la gauche remporte une victoire historique et abroge définitivement le CPE et le CNE, crée des emplois subventionnés, re-nationalise EDF. Le gouvernement Villepin qui n'a pas cédé à la pression de la rue sera jugé à ce moment là. C'est la règle du fonctionnement démocratique. Le parlement agit et vote des lois, le manifestant éventuel exprime un désaccord qui n'a de valeur que "consultative", le gouvernement décide ou pas de suivre le manifestant. S'il se trompe, il est sanctionné aux élections suivante. S'il a eu raison, il est plebiscité. La gauche ne devrait pas se faire de soucis si ce qu'elle nous raconte est vrai. Chacun peut retourner travailler, même en CPE, et dans un an on repartira pour 5 ans de social et de "tous-ensembleuh-tous-ensembleuh-aga-aga !" et le CPE sera remplacé par les emplois EVA.

Mais la gauche sait très bien qu'elle ne gagnera pas par les urnes. Elle perdra en 2007 aussi lamentablement qu'elle a perdu en 2002. Alors elle veut imposer ses vues dans la violence, au mépris des élections passées mais aussi des élections à venir. C'est un déni de légitimité électorale. Francois Hollande annonce que le PS va déposer un projet de loi abrogeant le CPE. Ce projet n'aura pas la majorité. Mais les syndicats et la gauche ont déja annoncé que les blocages continueraient. Ils iront contre la volonté des représentants du peuple, même après avoir une ultime fois solicité ces représentants.

Pour obtenir gain de cause, ils étouffent le pays, dilapident les fonds publics en dégradations et en fonctionnaires payés à ne plus pouvoir travailler. Ils bloques les axes économiques. Ils font fuir les investisseurs, les touristes, les étudiants étrangers. Les syndicats font déja des listes de ceux qui soutiennent le gouvernement (On ne sait jamais, cela peut leur être utile, un jour).

Ceci a un nom. Ceci s'appelle un coup d'état.

Comments:
- C'est une manif'?

- Non Sire, c'est un coup d'état.


;-)
 
La gauche se fou de la démocratie. Son objectif ultime, c'est la lutte des classes.

Le peuple de gauche s'imagine qu'on lui doit quelques choses, qu'ils existe une injustice à son égard, et qu'il mérite donc des indemnités. Qu'ils est donc juste de violer la Loi, puisque c'est pour le bien. Il y avait une bonne femme à la télé, qui à déclaré qu'elle était contre le CPE, parce que Chirac lui avait dit de faire des études, qu'elle en avait fait (Bac+4 en science de l'éducation (??)), et que malgrés tout elle était au chomage. Que donc Chirac était un menteur, etc..


Et d'ailleur le projet de 6éme République de Montebourg, soutenue par certains journalistes, serait un retour à la IV ou IIIéme République, c'est à dire à un parlement complétement impuissant, ou toutes les magouilles se donne libres cours dans la plus parfaite indiférences du choix des électeurs (Bloom et Pétain ont été élus par la même législature !). Avec sans doute l'idée d'une pression revigorante de la rue, comme sous la révolution pour faire pencher dans le bon sens les parties minoritaires mais indispensables.. En tous cas, un systéme totalement inapte aux réformes.
 
wizzz !

un discours de droite pour des "droitistes" :)

pas très objectif tout ça, héhé !

La gauche est nul, la droite est nul, je vote nul, Coluche
et il a raison en plus :))

cordialement!
 
Il faudrait se mettre d'accord sur ce que l'on appelle "gauche", cela me semble un préalable.

Parle t'on des mouvements d'extrême-gauche qui ont toujours instrumentalisé les grognes étudiantes zet lycéennes ?
Parle t'on du PCF qui essaie autant que possible de donner de la voix afin de convaincre que le communisme d'inspiration soviétique a encore son mot à dire et n'est pas mort ?
Parle t'on des énarques à la rose qui font tout le barouf possible à la chambre et dans les média afin d'occuper le terrain, de montrer qu'ils incarnent encore une possible force de gouvernement, en espérant en aparté ne pas avoir à se colleter 5 années de présidence ?

Chacune de ces composantes de ce qu'il est convenu d'appeler "gauche" mène sa propre stratégie.

Et la droite institutionnelle actuelle (enfin ce qu'il est convenu d'appeler ainsi), se démarque t'elle véritablement de ce schéma ?

Le pouvoir est presque par terre à portée de qui veut bien le ramasser. Que vont décider les français, voila la seule question qu'il convient de se poser. Pour ma part, je parie à 10 contre un qu'ils feront le choix de l'immobilisme parce qu'ils ont tout à y gagner.
 
Get any Desired College Degree, In less then 2 weeks.

Call this number now 24 hours a day 7 days a week (413) 208-3069

Get these Degrees NOW!!!

"BA", "BSc", "MA", "MSc", "MBA", "PHD",

Get everything within 2 weeks.
100% verifiable, this is a real deal

Act now you owe it to your future.

(413) 208-3069 call now 24 hours a day, 7 days a week.
 
hey, I just got a free $500.00 Gift Card. you can redeem yours at Abercrombie & Fitch All you have to do to get yours is Click Here to get a $500 free gift card for your backtoschool wardrobe
 
hey, I just got a free $500.00 Gift Card. you can redeem yours at Abercrombie & Fitch All you have to do to get yours is Click Here to get a $500 free gift card for your backtoschool wardrobe
 
Enregistrer un commentaire

<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?